Written on the Wind

Written on the Wind V.O. st fr

Avec Rock Hudson , Lauren Bacall , Robert Stack
Réalisé par Douglas Sirk
Durée 92 min
Genre Drame
Pays USA
Sortie 1956
Public EA
Written on the Wind Written on the Wind

Les images ainsi qu'une partie ou l'intégralité des textes sont la propriété des studios de films et ou des distributeurs.

Résumé

Fils d'un roi du pétrole texan, Kyle Hadley a versé dans l'ivrognerie. Un jour, il tombe amoureux de Lucy. Entre les deux, tout se passe bien dans un premier temps, mais Kyle apprend par le médecin de famille qu'il ne pourra jamais avoir d'enfants. Or, Lucy est enceinte. Sur cette épopée tragique d'une famille puissante et riche, mais minée par l'alcool et la névrose, Sirk enserre ses héros dans un décor suffocant : vastes demeures où se perdent d'immenses volées d'escaliers, où l'abondance de fleurs fait penser à des tombeaux. L'abondance de symboles « phalliques » (champs de puits pétrolifères dressés vers le ciel, voitures de sport, revolver, bouteilles de whisky) trahit, outre la hantise de l'impuissance, la réalité de la stérilité, l'incapacité à sortir des cercles qui emprisonnent les Hadley, qu'il s'agisse du cercle familial, du dessin du carrelage dans le hall d'entrée (très justement comparé à un zodiaque) ou de la structure même du film. Superbe travail sur le cadrage, la lumière et les décors. C'est après avoir vu «Written on the Wind» que Fassbinder dira des films de Sirk qu'«ils libèrent la tête» : «Et, une fois encore, la demeure où tout cela se passe. Gouvernée, pour ainsi dire, par un immense escalier. Et les miroirs. Et les fleurs impérissables. Et l'or. Et le froid. La maison que l'on construisait si l'on avait beuacoup d'argent. Une maison avec tous les accessoires qui vont avec la véritable fortune et où l'on ne peut se sentir à l'aise.» (Rainer Werner Fassbinder)

Lire la suite
Donnez votre avis Donnez votre avis
Retour en haut de la page