Ordet

Ordet V.O. st fr

Avec Henrik Malberg , Brigitte Federspiel , Preben Lerdoff Rye
Réalisé par Carl Theodor Dreyer
Durée 124 min
Genre Drame
Pays Denmark
Sortie 1955
Public EA
Ordet Ordet

Les images ainsi qu'une partie ou l'intégralité des textes sont la propriété des studios de films et ou des distributeurs.

Résumé

Le film, basé sur une pièce du pasteur-poète Kaj Munk, évoque le drame d'une jeune femme qui meurt en accouchant mais qui, grâce à un acte de foi, est rappelée à la vie... Avec une minutie infinie, proche dans une autre tonalité de celle d'un Vermeer, Dreyer explore une petite parcelle d'univers où la foi et le scepticisme, la raison et la folie, l'enfance et la vieillesse, l'entêtement et le consentement au monde se côtoient comme ils le font depuis l'origine des temps. La scène cruciale du film est celle du miracle, la résurrection de la morte. Dreyer reste délibérément dans le vague : le miracle peut s'expliquer rationnellement comme un phénomène psychique. Dreyer ne veut pas que le miracle soit perçu comme une preuve de l'existence de Dieu ; il est à interpréter comme un signe. Dans ses films plus anciens comme « Vampyr », Dreyer avait déjà manifesté sa passion pour le fantastique. En effet, le thème principal de plusieurs de ses films se situe sur cette frontière ambiguë entre le réel et l'irréel, entre le monde physique et le monde spirituel. Dans ce registre-là, qui consiste à créer une fascination formelle à partir de la peur et d'un encerclement de ténèbres, l'art de Dreyer est égal à celui d'un Murnau, d'un Lang ou d'un Jacques Tourneur.

Lire la suite
Donnez votre avis Donnez votre avis
Retour en haut de la page