août 2018
Kiss Me, Stupid!

Kiss Me, Stupid! V.O. st fr

Avec Dean Martin , Kim Novak , Ray Walston
Réalisé par Billy Wilder
Durée 126 min
Genre Comédie
Pays USA
Sortie 1964
Public EA
Kiss Me, Stupid! Kiss Me, Stupid!

Les images ainsi qu'une partie ou l'intégralité des textes sont la propriété des studios de films et ou des distributeurs.

Résumé

Un professeur de musique et un garagiste composent des chansons. Un chanteur célèbre fait halte à la station- service, et ils essaaient de le retenir. Mais celui-ci est un séducteur et le professeur un terrible jaloux qui fait « remplacer » sa femme par une entraîneuse. - Pour Billy Wilder, « Kiss Me, Stupid » fait partie de ses plus mauvais souvenirs. Echec financier sévère, cette comédie grinçante a également été la cible des ligues de vertu américaines, connues pour leur étroitesse d'esprit. Le bled perdu où est située l'action s'appelle Climax (Orgasme), Climax est un nid d'entraîneuses pour routiers, on y pratique l'échangisme, on y fait passer une prostituée pour son épouse et on y trompe délibérément son mari. Mais si les années ont rendu ce film encore plus ironique, encore plus noir, c'est plutôt par la qualité du regard de son auteur sur l'Amérique que, depuis ses débuts de réalisateur, il n'a cessé de critiquer. C'est l'envers du rêve américain que nous montre « Kiss Me, Stupid » : pays peuplé de personnages médiocres, moches, vulgaires, puritains et hypocrites (le seul personnage vraiment attachant du film est Polly, à qui Kim Novak prête sa superbe sensualité), truffé de bourgades sinistres et rétrogrades, bercé par les rengaines sirupeuses bombardées par les medias, gangrenée par l'arrivisme érigé en valeur morale par le mythe du succès à tout prix. Et c'est justement ce mythe de la « success story », principe fondateur du cinéma américain, que Wilder pervertit.

Lire la suite
Donnez votre avis Donnez votre avis
Retour en haut de la page