Iphigénie

Iphigénie V.O. st ang.

Avec Irène Papas , Costa Kazakos , Costa Carras
Réalisé par Michael Cacoyannis
Durée 127 min
Genre Aventure
Pays Grèce
Sortie 1977
Public EA
Iphigénie Iphigénie

Les images ainsi qu'une partie ou l'intégralité des textes sont la propriété des studios de films et ou des distributeurs.

Résumé

Iphigénie est sacrifiée aux dieux par son père Agamemnon afin d'assurer à la flotte grecque des vents favorables vers Troie... ---- Il s'agit du troisième volet que Cacoyannis a consacré à Euripide, mais chronologiquement, «Iphigénie» se situe avant «Electre» et «Les Troyennes» (au programme du mois de juin). Jamais, le spectacle cinématographique que le cinéaste a tiré d'une tragédie grecque n'a été à ce point somptueux. La photographie est magnifique et la fidélité à l'oeuvre originale, malgré la suppression des coeurs, exemplaire. Enfin, combien d'auteurs dranatiques sont-ils capables d'atteindre à la profondeur d'émotion d'Euripide ? Dans sa partition, Mikis Theodorakis incorpore les thèmes et les mélodies dans un développement orchestral qui intensifie le déroulement dramatique et cinématographique, qui s'interroge sur les aspects psychologiques de la tragédie antique et qui accentue les dimensions et l'actualité du conflit tragique. Il utilise pour la première fois la richesse des motifs du premier mouvement de sa 7e Symphonie (dite «du Printemps»), mais aussi l'hymne byzantin qui joue un rôle si important dans les 3e et 7e Symphonies.

Lire la suite
Donnez votre avis Donnez votre avis
Retour en haut de la page